Suivez-nous
Accueil > Actualité > Premier tour du BEPC 2018 : 41,73% de taux de succès au centre du lycée (...)

Premier tour du BEPC 2018 : 41,73% de taux de succès au centre du lycée Philippe-Zinda-Kaboré

mercredi 27 juin 2018, par Pascal YE

Les résultats du premier tour du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) sont tombés. Comme à l’accoutumée, pleurs, silence, cris de liesse ont rythmé la journée de ce mardi 26 juin 2018 au Lycée Marien-N’Gouabi et au lycée Philippe-Zinda-Kaboré. Constat !

« Le BEPC ne vaut plus rien mais il vaut mieux l’avoir en poche ». Qui d’entre vous, en classe de 3e, n’a pas entendu cette phrase sonner comme une ritournelle ? Eh bien, ce mardi 26 mai 2018, en nous rendant au Lycée Marien-N’Gouabi pour la proclamation des résultats du premier tour du BEPC, le gérant de parking à l’extérieur de l’établissement nous a lancé au visage la fameuse phrase, après avoir partagé la joie d’un élève admis à son diplôme du premier cycle du secondaire, et qui venait de « brûler le feu rouge », à califourchon sur sa bicyclette.

La cour grouille de monde. Les flics veillent à ce que les membres des cinq jurys fassent leur job en toute sécurité. Difficile, face à l’objectif de notre reflex, d’arracher un mot aux candidats aussi bien malheureux qu’heureux, mais aussi à la présidente du centre, visiblement débordée. « Revenez dans un instant », nous lance-t-elle gentiment.

Sous un hangar, le jeune Wilfried Gouba communique au téléphone. L’expression de son visage ne laisse transparaître aucune émotion, sauf ce brin de sourire lancé après avoir raccroché.

Il s’agit bel et bien d’un candidat admis, élève au lycée municipal Vénégré. « Mon secret est que je n’avais pas de secret. Je bossais régulièrement sans trop forcer », nous confie-t-il avant de laisser entendre qu’il compte faire la série C, la seule voie à suivre, selon lui, pour devenir un grand physicien.

De son côté, Safiatou Kafando, un peu timide, se rappelle que la préparation n’a pas été de tout repos. « On travaillait tous les jours même les dimanche. Je vais continuer ainsi et m’orienter en série C parce que je me débrouille en Maths et en PC », explique-t-elle. Et la benjamine de la famille Kafando de poursuivre : « Ma source d’inspiration, c’est ma sœur ».

Infirmière de profession, Zalissa Kafando ne voulait manquer pour rien au monde la proclamation des résultats, au regard de l’investissement personnel de la candidate tout au long de l’année scolaire. Comme conseils, « il ne faut pas qu’elle abandonne. Elle doit se projeter dans un futur lointain pour pouvoir atteindre ses objectifs et réaliser son rêve de devenir médecin ».

Plus d’une demi-heure plus tard, toujours pas de résultats définitifs du centre. La présidente n’est toujours pas disponible. Un décès dans sa famille... Toutefois, certains jurys disposent déjà des résultats. Sur 407 inscrits au jury N°35, il y a eu 143 admis au premier tour et 146 au second tour. Du côté du jury N°36, l’on enregistre plutôt 123 admis au premier tour sur 404 inscrits. 149 affronteront les épreuves du second tour, le jeudi 28 juin. Par contre, 132 candidats devront s’armer de courage pour aller à la conquête du précieux sésame l’année prochaine.

Au lycée Philippe-Zinda-Kaboré, les résultats sont également en dessous de la moyenne. 41,73% de succès dans tout le centre qui compte cinq jurys. Ici, tous les jurys ont enregistré au moins 130 admis. 793 admis au total. 424 candidats dont 183 garçons et 241 filles sont passés à côté de la plaque. Avec 683 élèves qui devront subir les épreuves du second tour, le président, Alexis Kyelem, espère que son centre passera la barre des 50% d’admis. « Nous ne pouvons pas dire que les résultats sont bons mais ce n’est pas très alarmant. Comme vous le savez, au début de l’année, tout était difficile mais Dieu merci, grâce à la clairvoyance des uns et des autres, nous sommes en train de boucler l’année scolaire qui était incertaine ».

En attendant l’administration des épreuves de Français et de Mathématiques, les élèves sont invités à passer récupérer leurs attestations et leurs relevés de note. Un moment de joie pour les uns et pénible pour les autres. Occasion idéale pour Antoine Néa, président du jury N°5, et son équipe de prodiguer des conseils aux candidats malheureux car après tout « rien n’est jamais perdu pour celui qui refuse l’échec ».

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés