Suivez-nous
Accueil > Talent de Jeunes > « Il faut travailler pour parvenir à l’excellence » dixit Sanou Désiré, premier (...)

« Il faut travailler pour parvenir à l’excellence » dixit Sanou Désiré, premier au Bac 2015

jeudi 6 août 2015, par Administrateur

La première édition de l’académie Jeunes talents a permis de récompenser les meilleurs élèves de chaque province. Elle a permis aussi de distinguer les meilleurs de chaque série au plan national. Désiré Sanou a été récompensé « Jeune lumière » du baccalauréat série « D ».

Il a 20 ans et il est le premier du baccalauréat série « D » au plan national avec 17, 42 de moyenne sur 20. Lui, c’est Désiré Sanou du Collège Horizon International. Cette performance lui a permis d’être récompensé lors de la première édition dénommée « Académie Jeunes Lumières ». « Je suis lauréat du prix Lumière série « D ». J’ai reçu un mimi ordinateur, une attestation de reconnaissance, et la somme de 100 000 F CFA », a confirmé Désiré Sanou. Pour ceux qui se posent la question de savoir son secret, il leur répond : « l’ambition et le travail ». C’est ce qui lui a permis non seulement de réussir à son baccalauréat, mais surtout d’être le premier de sa série au Burkina Faso. Humble et reconnaissant, Désiré Sanou dédie son prix premièrement à ses enseignants. Selon lui, ce sont eux qui lui ont transmis la connaissance. Et cela n’est pas simple.

Il est conscient que l’excellence est l’une des clefs sinon la principale de la réussite dans ce monde où la concurrence est de plus en plus rude. « Actuellement c’est l’excellence qui est visée dans le monde. Donc il faut travailler pour y parvenir », affirme-t-il avec assurance. Pour lui, il faut avoir une vision de ce que l’on veut. En fonction de cela, on trace un programme que l’on doit respecter. Désiré Sanou place l’exercice au centre de son apprentissage. « Il faut aussi s’exercer beaucoup. Il y a bien sûr des gens qui retiennent rapidement mais il est important de s’exercer régulièrement ».

Pour certains de ses camarades, sa réussite n’étonne personne. Mahama Savadogo est dans la même classe que Désiré Sanou. « Le fait qu’il soit récompensé ne m’étonne pas. Il a préparé son examen du baccalauréat depuis la seconde. Il a toujours été régulier dans son travail. Il est bon dans les matières scientifiques et il ne néglige pas non plus les matières littéraires », a-t-il témoigné. Le travail n’est pas la seule qualité du lauréat. « Il travaille en collaboration avec les autres élèves. Il n’est pas égoïste, Il aime donner des explications aux autres », a ajouté son camarade de classe.
Pour cette « lumière », la classe de terminale appartient déjà au passé. Sa vision est désormais sur l’actuariat ou les télécommunications. « Je voudrais faire une option assez rare. C’est l’actuariat, cela me permettra de travailler dans les assurances et de faire des probabilités pour les entreprises dans lesquelles je travaillerai », a-t-il affirmé.
Désiré Sanou a également postulé à la bourse marocaine. Agé de 20 ans et avec une moyenne de 17, 42, il pourrait donc poursuivre ses études au pays du roi Mohamed VI.

Judicaël Gaël Lompo
Lefaso.net

  • Poster un message :
Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés